Autrement le Japon, Autrement la Corée, Autrement la Chine

Des voyages organisés, un séjour en toute liberté
 
AccueilPortailFAQCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Matériel pour apprentis mangaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DJ
Admin


Masculin Nombre de messages : 12889
Localisation : Kyoto
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Matériel pour apprentis mangaka   Mar 16 Aoû 2011, 5:45 am

L'un de nos participants en voyage pour un mois me demandait il y a quelques jours où se procurer du matériel pour mangaka.

Je lui ai communiqué trois adresses où je savais qu'il pourrait trouver son bonheur, et gentiment il a écrit un rapport sur ses recherches, rapport que voici :

Dans l'ordre décroissant :

-Itôya : situé à Ginza, ce magasin offre des produits de qualité, voire de luxe ; néanmoins, peu ou prou (et plus moins que peu) d'articles susceptibles de faire du dessin manga. Si l'on ne vient que pour le manga, il faudra alors passer son chemin.

-For artists, designers & architects : LEMON GASUI (3295-4681) : proche de la station Ochanomizu, cette boutique dispose, au premier étage (attention : premier au sens japonais, donc au rez-de-chaussée), divers articles comme des règles pour les arrondis et autres formes, ainsi que des trames. Cependant, le choix, relativement restreint, obligera le mangaka (ou passionné) à visiter de concert la librairie Maruzen (située dans deux bâtiments qui ne sont pas l'un à côté de l'autre ; l'un faisant papeterie et l'autre librairie). C'est dans la partie librairie que l'on pourra dégoter des livres sur la manière de dessiner du manga, de faire de la perspective ou de disposer de photos de paysages et de modèles prenant de multiples poses afin de donner de la matière au dessinateur qui sècherait sur la manière de représenter une scène ou une posture pour l'un de ses personnages, quelque soit la situation dans laquelle il le place. Et quand on vous dit tout, c'est : tout ; combat, vie quotidienne (scolaire, bureau, transports, etc.) et... postures sexuelles (tout mangaka est susceptible de verser dans le vicieux doujin : ne l'ignorez pas ! Otaku que vous êtes !)

ET, pour finir, LE SUMMUM...

-SEKAIDO : le temple. Tout simplement. Ici, vous trouverez tout. TOUT, M'ENTENDEZ-VOUS ?!!
Que ce soient les ouvrages pour vous apprendre à dessiner (il y a plus de choix qu'au Maruzen, mais il se peut que vous trouviez des documents dans le Maruzen et pas dans le Sekaido, aussi : pensez à faire les deux ; pour ma part, je recommande le Maruzen car il s'y trouve la collection complète de ma référence personnelle pour l'apprentissage du dessin manga), les règles aux formes les plus diverses pour vous permettre de réaliser ce que vous ratez à main levée, les mannequins dont l'apparence est proche des personnages de manga, les mains mobiles prenant moult poses afin de dessiner correctement cet organe si difficile à reproduire (les dessinateurs me comprendront), la collection de trames (la plus complète aperçue à l'heure actuelle) et les outils pour les coucher, ainsi que le papier spécialement adapté pour faire au propre vos planches...
... Bref, si vous ne pouviez aller qu'à un seul endroit, c'est celui-là. Et c'est à Shinjuku.

Maintenant otaku, redresse la tête ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et...

... Réalise...
...
... TON DESTIN !!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Merci de ne pas m'envoyer de MP si votre question concerne ALJ.
Veuillez plutôt cliquer sur EMAIL.
Nous ne pouvons traiter vos demandes en message privé, pas étudié pour la gestion de dossiers en équipe, alors que le mail le permet.
Le mp est réservé aux messages privés (comme son nom l'indique).
Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autrementlejapon.com
Gally69
Hirashain


Féminin Nombre de messages : 66
Age : 36
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Mar 16 Aoû 2011, 4:59 pm

Merci d'avoir créer un sujet pour ce compte rendu :good:

Et merci au participant pour ce retour d'expérience flower

Je sais maintenant quelles boutiques je vais privilégier

Bon sang je sent que ça va être dur de pas craquer stp
Revenir en haut Aller en bas
Vivien Girard
Hirashain


Masculin Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 24/06/2011

MessageSujet: Petites précisions   Jeu 18 Aoû 2011, 3:54 pm

Concernant la position du Sekaido, Le "Lonely Planet" donne cette information :

"5379 1111 ; 3-1-1 Shinjuki, Shinjuku-ku ; ouvert de 9h30 à 21h ; lignes Marunouchi et Toei Shinjuku jusqu'à Shinjuku-sanchôme (sortie C1)."

Et comme ils le disent : "Gare à ne pas trop vous laisser tenter car la facture pourrait être salée !" Ce que je confirme.

Il faut savoir que si tu souhaites faire du manga, il y aura des articles extrêmement utiles et pratiques pour évoluer dans cette voie. Point disponible en France ou rares (mêmes dans les magasins d'art parisiens que j'ai pu fréquenter).

Pour te donner un exemple personnel :
-achat de pantins aux formes adaptées au genre de l'anime ou du manga (homme -musclé, car une existe une version plus sobre- et femme)
-Un support au cas où j'aurai besoin de faire un modèle effectuant la danse du cygne
-achat de mains articulées (gauche-droite)
-achat d'un mannequin quadripède pour tous les animaux, mechas ou autres se déplaçant sur quatre pattes
-achat de différentes règles à motifs (certains modèles sont très rares et même introuvables à la librairie Junku de Paris qui a pourtant quelques modèles)
-un cutter particulier pour les trames
-un stock de plumes en fer pour l'encrage (le modèle "maru" essentiellement et les deux autres principaux modèles) car beaucoup, BEAUCOUP, moins chère qu'en France
-Un "stylo-plumeau" pour balayer les copeaux de gomme sur la planche (et pour faire genre comme Eiji Nizuma dans "Bakuman")

Montant de l'opération : un peu plus de 20 000 yens, soit au montant du change yen/euro, on tape dans les 200 euros.

Naturellement, dans cette liste, certains articles sont essentiels (les plumes pour l'encrage) et d'autres utiles mais pas indispensables (comme les deux mannequins -un seul doit suffir, mais dans le doute, j'ai préféré prendre les deux, par peur d'en avoir besoin-, les deux mains -une seule doit suffire, surtout que leurs mouvements sont limités, sigh-).

Ainsi, tu pourras établir ta propre liste de priorités.
Je précise que je n'ai pas mentionné le coût des bouquins de dessin manga (acheté ailleurs), ni le fait qu'il existe une librairie à Ikebukuro : le JUNKU d'Ikebukuro qui dispose de tout un immeuble (d'au moins huit étages) dont le sous-sol est consacré au manga et disposant également d'un rayon livres d'études sur le dessin manga très bien fourni.

Bon courage pour la suite.

P.S. : désolé s'il y a des fautes de français (fort probable vu l'heure avancée) et que chaque lecteur de ce topic n'oublie pas que si ce rapport a pu être fait, c'est grâce à DJ qui indiqué l'existence et la position de ces magasins. J'en profite donc pour le remercier chaleureusement.


Dernière édition par Vivien Girard le Ven 16 Sep 2011, 10:21 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gally69
Hirashain


Féminin Nombre de messages : 66
Age : 36
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Jeu 18 Aoû 2011, 5:29 pm

Merci pour les infos flower

Ca me donne une petite de ce à quoi il faut s'attendre
et je pense que ça va en aider plus d'un :good:

Revenir en haut Aller en bas
DJ
Admin


Masculin Nombre de messages : 12889
Localisation : Kyoto
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Ven 19 Aoû 2011, 8:14 am

Do ita shimashite chink

Ne vous ruinez pas.

Essayez de vous procurer les planches au format, c'est vraiment pratique.

En composant l'histoire, mettez côte à côte (en regard) les pages 2 & 3, 4 & 5, etc, pour avoir un coup d'oeil comme si c'était le livre.

_________________
Merci de ne pas m'envoyer de MP si votre question concerne ALJ.
Veuillez plutôt cliquer sur EMAIL.
Nous ne pouvons traiter vos demandes en message privé, pas étudié pour la gestion de dossiers en équipe, alors que le mail le permet.
Le mp est réservé aux messages privés (comme son nom l'indique).
Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autrementlejapon.com
Vivien Girard
Hirashain


Masculin Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 24/06/2011

MessageSujet: Manga   Ven 19 Aoû 2011, 1:10 pm

Eiji Nizuma, tu as pris possession de ce corps ?

Non, plus sérieusement, je suis surpris par l'étendue de vos lumières en la matière, DJ.
Jusqu'à ce que je lise "Bakuman", j'ignorais l'existence de cette technique et son intérêt.

Auriez-vous par hasard des mangaka parmi vos connaissances ?

P.S. : petit hors sujet : j'ai appris que l'école de japonais de Shinjuku, travaillant avec ALJ, propose des activités liées au manga (j'ai vu quelques photos). Les professeurs m'ont appris que cela ne se faisait malheureusement pas chaque année. Qu'en sera-t-il des prochaines années et pourrions-nous être mis au courant ?
Revenir en haut Aller en bas
DJ
Admin


Masculin Nombre de messages : 12889
Localisation : Kyoto
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Sam 20 Aoû 2011, 1:04 am

Dans une vie antérieure (les années 90), j'ai été éditeur de manga chez Kodansha (voir mon avatar dessiné par un gars connu), mais comme ça n'intéresse personne je n'en parle pas.

_________________
Merci de ne pas m'envoyer de MP si votre question concerne ALJ.
Veuillez plutôt cliquer sur EMAIL.
Nous ne pouvons traiter vos demandes en message privé, pas étudié pour la gestion de dossiers en équipe, alors que le mail le permet.
Le mp est réservé aux messages privés (comme son nom l'indique).
Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autrementlejapon.com
kahn-san
Fukukyokucho


Masculin Nombre de messages : 2166
Age : 41
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Sam 20 Aoû 2011, 6:03 am

un grand merci a toi DJ pour ces précieux détails avertis Smile
un de mes fils ayant un bon coup de crayon je pensais (à mon premier voyage) lui prendre ce qu'il faut pour dessiner mais j'avais juste trouvé des "kits" à Kyoto (dans la librairie sous la tour de Kyoto ) qui m'ont parus etre des reprises des éditions Atlas Very Happy
là au moins je regarderais ce que je pourrais lui prendre bounce
Revenir en haut Aller en bas
DJ
Admin


Masculin Nombre de messages : 12889
Localisation : Kyoto
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Sam 20 Aoû 2011, 9:04 am

Il faut surtout remercier Vivien d'avoir fait un rapport circonstancié sur les magasins en question.

Le matériel minimal consiste en trois plumes (une fine, une épaisse, une biseautée) pour encrer les dessins esquissés au crayon, un crayon pour les esquisses, une gomme pour les erreurs d'esquisses, et un cuter pour les erreurs de plume. Le reste, c'est du superflu.


_________________
Merci de ne pas m'envoyer de MP si votre question concerne ALJ.
Veuillez plutôt cliquer sur EMAIL.
Nous ne pouvons traiter vos demandes en message privé, pas étudié pour la gestion de dossiers en équipe, alors que le mail le permet.
Le mp est réservé aux messages privés (comme son nom l'indique).
Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autrementlejapon.com
kahn-san
Fukukyokucho


Masculin Nombre de messages : 2166
Age : 41
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Sam 20 Aoû 2011, 5:21 pm

DJ a écrit:
Il faut surtout remercier Vivien d'avoir fait un rapport circonstancié sur les magasins en question.

Le matériel minimal consiste en trois plumes (une fine, une épaisse, une biseautée) pour encrer les dessins esquissés au crayon, un crayon pour les esquisses, une gomme pour les erreurs d'esquisses, et un cuter pour les erreurs de plume. Le reste, c'est du superflu.

avec tout ça il devrait etre content Smile
Revenir en haut Aller en bas
Vivien Girard
Hirashain


Masculin Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 24/06/2011

MessageSujet: Glups !   Dim 21 Aoû 2011, 2:34 am

Après la lecture du dernier message de DJ et l'affichage de mes dépenses, je vais passer pour un gros matérialiste superficiel, snif.

En revanche, concernant votre "vie antérieure" en tant qu'éditeur de manga chez Kodansha, je suis au contraire particulièrement intéressé. Cependant, j'hésite à vous questionner de crainte d'être indiscret (qui plus est sur un forum public) ou de risquer de vous faire rompre une éventuelle clause de confidentialité avec votre ancien employeur.
Revenir en haut Aller en bas
Celine30
Admin


Féminin Nombre de messages : 1308
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Mar 23 Aoû 2011, 6:32 pm

DJ a écrit:
Dans une vie antérieure (les années 90), j'ai été éditeur de manga chez Kodansha (voir mon avatar dessiné par un gars connu), mais comme ça n'intéresse personne je n'en parle pas.
Mais si c'est intéressant Very Happy

Passionnant ce sujet. Ca donne envie d'apprendre à dessiner ! Wink

(plus sérieusement, je passe les adresses à une amie artiste)

_________________
"Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu'un atome." - Albert Einstein
------- ******* -------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voyage 1 : Juillet 2011 (Tokyo + Kyoto) - Voyage 2 : Octobre 2012 (Shikoku 1)
Voyage 3 : Mai 2013 (Shikoku 2) - Voyage 4 : Octobre 2013 (Shikoku 3)
Voyage 5 : Mai 2014 (Japon des Emotions + Shikoku 4)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japaninjuly.blogspot.com/
DJ
Admin


Masculin Nombre de messages : 12889
Localisation : Kyoto
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Mer 24 Aoû 2011, 1:24 am

Aussi bizarre que cela puisse paraître, les grands mangaka ne sont pas des dessinateurs avant tout, mais des scénaristes.

Faire de beaux dessins est donné à beaucoup de monde, illustrateurs et peintres compris, mais maintenir de haleine des millions de lecteurs pendant des années est un art autrement subtil. C'est pour ça que je dis que mon expérience n'intéresse personne, en France la BD est avant tout un art graphique, au Japon un art scénaristique (les dessins sont d'ailleurs réalisés, dans le style du maitre, par un assistant).

Bien sûr le dessins compte aussi, et le mangaka connu a lui aussi été assistant, a dessiné des centaines ou milliers de planches pour son sensei, et a pu souvent se forger un style graphique propre, qui évoluera avec le temps. Mais seuls ceux qui sont capables de raconter une histoire percent, aussi talentueux soient ils en matière de dessin.

Donc aller raconter ça a des européens qui ne voient dans les manga que le dessin, c'est parler pour ne rien dire et être pris pour un grand rigolo (ce qui ne me vexe pas dans la mesure où je sais très bien ce que je dis). D'ailleurs, le vrai problème du genre manga au Japon actuellement, c'est le manque de scénarios originaux, comparé aux années d'or (1975-1995), tout le monde se copie et il y a peu d'originalité. A quand un nouveau souffle ?

_________________
Merci de ne pas m'envoyer de MP si votre question concerne ALJ.
Veuillez plutôt cliquer sur EMAIL.
Nous ne pouvons traiter vos demandes en message privé, pas étudié pour la gestion de dossiers en équipe, alors que le mail le permet.
Le mp est réservé aux messages privés (comme son nom l'indique).
Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autrementlejapon.com
kahn-san
Fukukyokucho


Masculin Nombre de messages : 2166
Age : 41
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Mer 24 Aoû 2011, 5:43 am

DJ a écrit:
Aussi bizarre que cela puisse paraître, les grands mangaka ne sont pas des dessinateurs avant tout, mais des scénaristes.

Faire de beaux dessins est donné à beaucoup de monde, illustrateurs et peintres compris, mais maintenir de haleine des millions de lecteurs pendant des années est un art autrement subtil. C'est pour ça que je dis que mon expérience n'intéresse personne, en France la BD est avant tout un art graphique, au Japon un art scénaristique (les dessins sont d'ailleurs réalisés, dans le style du maitre, par un assistant).

Bien sûr le dessins compte aussi, et le mangaka connu a lui aussi été assistant, a dessiné des centaines ou milliers de planches pour son sensei, et a pu souvent se forger un style graphique propre, qui évoluera avec le temps. Mais seuls ceux qui sont capables de raconter une histoire percent, aussi talentueux soient ils en matière de dessin.

Donc aller raconter ça a des européens qui ne voient dans les manga que le dessin, c'est parler pour ne rien dire et être pris pour un grand rigolo (ce qui ne me vexe pas dans la mesure où je sais très bien ce que je dis). D'ailleurs, le vrai problème du genre manga au Japon actuellement, c'est le manque de scénarios originaux, comparé aux années d'or (1975-1995), tout le monde se copie et il y a peu d'originalité. A quand un nouveau souffle ?
merci pour ce bon résumé Wink
c'est comme en europe, la BD est plutot sur le déclin selon moi car il y a de moins en moins d'histoires originales, c'est juste du commercial, il suffit de regarder tous les spin off qui sortent :pfff:
heureusement certains éditeurs prennent un peu plus de risques que d'autres Wink
pour le manga je ne jugerais pas ... n'aimant pas trop le style justement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Celine30
Admin


Féminin Nombre de messages : 1308
Age : 35
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Mer 24 Aoû 2011, 12:48 pm

DJ a écrit:
Donc aller raconter ça a des européens qui ne voient dans les manga que le dessin, c'est parler pour ne rien dire et être pris pour un grand rigolo
Ah mais non, c'est très pertinent :good: (c'est pareil pour d'autres arts d'ailleurs, de belles images au cinéma sans un bon scénar' derrière, c'est creux)

C'est parce qu'on parlait de shopping de matériel que je disais que ça donne envie d'apprendre à dessiner !

Je suis fille d'éditeur (de pièces de théâtre) donc les histoires (et la tienne notamment) ça m'intéresse Very Happy

_________________
"Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu'un atome." - Albert Einstein
------- ******* -------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voyage 1 : Juillet 2011 (Tokyo + Kyoto) - Voyage 2 : Octobre 2012 (Shikoku 1)
Voyage 3 : Mai 2013 (Shikoku 2) - Voyage 4 : Octobre 2013 (Shikoku 3)
Voyage 5 : Mai 2014 (Japon des Emotions + Shikoku 4)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.japaninjuly.blogspot.com/
Vivien Girard
Hirashain


Masculin Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 24/06/2011

MessageSujet: Petite intervention après trois semaines de retard   Ven 16 Sep 2011, 11:25 am

Bien le bonjour à tous.

Après la lecture du post de DJ, je voulais réagir et j'ai bien pris trois semaines pour cela (oui, je suis un escargot et ma coquille s'appelle boulot, dessin, japonais et tout le toutim -j'ose même pas imaginer celles des organisateurs ; vous arrivez encore à dormir huit heures d'affilée, les gars ?-).

En ce moment (et je ne sais plus si je l'ai mentionné), j'essaye de suivre des cours de manga sur Paris et ma prof insiste souvent sur le fait que le manga, c'est avant tout une histoire (à tel point qu'elle a banni l'apprentissage du dessin style manga pour forcer sur la narration et la technique -poses des trames, etc.-).

Par contre, "faire des beaux dessins est donné à beaucoup de monde", je dis : "HUM !" (et m'insurge -aimablement-).
Néanmoins, je comprends votre point de vue sur la réception du manga en France : le style du dessin et de la narration sont très différents, mais le dessin étant apparence et l'apparence étant ce qui frappe en premier lieu, c'est malheureusement une conséquence fort logique (et qui montre, fatalement, la courte vue de certains).
En plus, comme vous l'avez dit : "en France la BD est avant tout un art graphique, au Japon un art scénaristique". Seulement, comme tout produit importé, le manga est apprécié en fonction des valeurs culturelles du pays où il est importé et non à travers celles du pays dont il est exporté. Quoi d'étonnant par conséquent que les européens se focalisent sur le dessin ?

De toute façon, la consommation du livre au pays du camenbert n'est pas la même qu'au Japon. Il faut voir les tentatives qui ont été lancées pour faire du "Jump" en France, elles ont toutes été avortées (ou au moins la plupart). Là aussi, les éditeurs vont devoir calibrer leur offre pour répondre à la demande.

Ensuite, et tout comme dans le manga "Bakuman", vous insistez beaucoup sur l'importance de l'histoire (et on pourrait aussi parler de tout ce qui s'en suit comme la case, le découpage, etc.), ce qui n'empêche pas cette période de vache maigre scénaristique qui, à mon sens, a pris le pas sur le modèle occidentale et dérive plus sur un dessin très suggestif et pas forcément aussi travaillé que dans la période que vous citez (je ne retrouve pas la complexité de la patte d'un Masamune Shirow dans "Sora no Otoshimono" et pourtant : les deux affichent des femmes à faire bander les eunuques).

J'ajouterais pour ma part (et là, je parle sous votre contrôle ; n'hésitez pas à me corriger si je me trompe) que les histoires des années d'or étaient sans doute plus "naïves" mais ont eu, elles, le temps de se construire. Aujourd'hui, j'ai l'impression que la course aux votes de popularité ne permettent pas de construire des épopées car il faut plaire à chaque parution et finalement procurer un plaisir immédiat, plutôt que de déplaire avec un passage plus lent qui, par effet de contraste, va permettre de sublimer l'épisode suivant et ainsi l'histoire générale.

Voilà, c'est un peu long et je vois après relecture qu'il y a des redites par rapport à ce que vous avez déjà écrit, mais j'espère que ce message vous aura intéressé et que vous accepterez de nous faire partager vos lumières.
Revenir en haut Aller en bas
DJ
Admin


Masculin Nombre de messages : 12889
Localisation : Kyoto
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Ven 16 Sep 2011, 12:10 pm

Un bon dessin au Japon c'est un dessin qui peut être facilement copié par des enfants, et plus que le dessin, c'est le personnage qui doit être facile à copier. Walt Disney a crée le concept avec Mickey, les japonais l'ont repris.

C'est pour ça que je dis que c'est donné à tout le monde, il suffit de voir les dojinshi qui copient servilement des manga en refaisant une histoire nouvelle.

La difficulté, ce n'est pas seulement l'histoire, ce sont aussi les personnages, dont et surtout le personnage principal. Et plein d'autres choses, mais en France on a retenu surtout le dessin.

Une anecdote au passage : quand Dragon Head, de Mochizuki, est sorti dans Young Magazine j'ai tout de suite accroché, le début de l'histoire est d'une telle puissance de narration que je me procurais le magazine avant tout le monde pour connaître la suite. J'ai montré ça à mon neveu, passionné de manga depuis un bout de temps. Sa réponse : ça ne marchera jamais, le dessin est trop nul. Le dessin n'était pas nul, mais c'est vrai que ça ne ressemblait pas à Dragon Ball (heureusement). Idem pour le manga Parasite, un histoire remarquable, un dessin pas évident.

Donc la réflexion de ta prof est intéressante, enfin une qui a compris, c'est quoi ton école ?

_________________
Merci de ne pas m'envoyer de MP si votre question concerne ALJ.
Veuillez plutôt cliquer sur EMAIL.
Nous ne pouvons traiter vos demandes en message privé, pas étudié pour la gestion de dossiers en équipe, alors que le mail le permet.
Le mp est réservé aux messages privés (comme son nom l'indique).
Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autrementlejapon.com
Vivien Girard
Hirashain


Masculin Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 24/06/2011

MessageSujet: Manga desu !   Ven 16 Sep 2011, 4:55 pm

Tout à fait ! Un dessin simple laisse plus de place à l'imagination et ne révèle pas les imperfections (du corps ou autre, j'entends) qu'un auteur trop consencieux voudra afficher pour donner un aspect plus imparfait et donc plus humain à son personnage.
D'une certaine manière, on peut dire qu'un dessin simple est plus "shônen" car il permet au jeune lecteur de se satisfaire d'une image claire (Naruto par exemple), tandis qu'un dessin travaillé tel que "Vagabond" est bien plus "seinen" car l'aspect général est riche en détails et plus à même de répondre aux exigences d'un lecteur adulte ou d'un scénario tiré d'un événement ou d'un personnage réel et qui nécessite une plus grande expertise (et là encore : Shirow est un maître en la matière).

Je crois comprendre ce que vous ressentez à l'égard des dojinshi. Néanmoins, je ne jetterai pas la pierre à leurs créateurs car cela peut être un bon exercice pour apprendre à manier une histoire et apprendre ainsi à faire de la BD (cependant, j'ignore si le dojinshi peut être considéré comme de la BD), ce qui ne veut pas dire qu'il s'agisse du meilleur système du fait qu'on se prive de l'exercice de création de personnages, élément-clé pour le succès d'un manga comme vous l'avez évoqué.
A la rigueur, ils peuvent ainsi se venger d'un auteur qui aurait fait un mauvais sort à leur personnage-fétiche (je passe volontairement sur le "mauvais sort" que la majorité des dojinshi réservent à leurs protagonistes, je pense que vous aurez compris de quoi je parle).
Par ailleurs, ne peut-on pas dire que le manga devient lui aussi un servile copieur, vu que les auteurs se pompent entre eux en ce moment ? Cela ne constitue-t-il pas un risque que les productions coréennes et chinoises finissent par passer devant celles du Japon ? Déjà en quantité et peut-être en qualité dans un avenir qui se rapproche ?

Pour en revenir à l'exercice du personnage central, je dirais que c'est là chose fort complexe que de faire un personnage séduisant car la force "d'Astro", "Princesse Saphir", "Albator" et consorts : c'est celles d'avoir été des pionniers à une époque où tout n'était pas encore crée. Je m'avance certes en prétendant cela, mais il me semble qu'être original était plus facile qu'à l'heure actuelle (bien des choses ayant été imaginé, il est sans doute plus difficile de faire quelque chose pouvant sortir du lot... A moins de pondre une nouveauté totalement inédite, obligeant donc de sortir de tous les sentiers battus explorés ; dans ce cas-là, on peut réellement parler de création).
Maintenant, sur la question de l'importance des personnages, les possibilités peuvent varier. Après tout, on a bien vu des séries portées littéralement par le seul personnage principal et dont l'intérêt est relevé grâce à des personnages secondaires charismatiques (un des meilleurs exemples : "HELLSING"). Ou des personnages secondaires, voire des méchants, plus intéressants que les héros et justifiant par leur présence la continuation d'une série (voir Les "Chroniques de la Guerre de Lodoss" où Pirotess et Ashram ont complètement soufflé la vedette à Parn et Deedlit, au point d'apparaître et de dégager les gentils dans la parution de la troisième série). C'est d'ailleurs là un risque : créer un méchant charismatique pour augmenter l'importance du héros (alors véritable défi à surmonter) peut amener les lecteurs à préférer le méchant au détriment du héros.
Réaliser un personnage n'est pas une science exacte et tient peut-être plus d'une affaire de mode.

On sent que la réflexion de votre neveu au sujet de "Dragon Head" vous a marqué négativement, si je puis me permettre. Pour lui et "Parasite", comme on touche à du tragique et à de la réflexion assez brutale en raison de la lucidité du propos (les thèmes abordés choquent tout autant que les conclusions), il n'est pas étonnant qu'ils parviennent à scotcher le lecteur : celui-ci tient à savoir si le héros peut éviter l'issue fatale et, indirectement, si le lecteur lui-même pourra s'en sortir dans une situation similaire, à cause du processus d'identification (naturellement, je doute qu'un parasite intelligent vienne faire causette du jour au lendemain au premier d'entre nous, mais survivre à l'effondrement d'un souterrain, voilà qui est déjà moins fantaisiste et beaucoup plus réaliste).

Pour terminer, l'école où je suis est A.A.A. Paris. Juste au cas où vous ne la connaîtriez pas (ce dont je doute, vu l'étendue de vos connaissances sur tout ce qui est en relation avec le Japon), voici leur site Internet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et vu l'heure, j'en profite pour vous dire bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matériel pour apprentis mangaka   Aujourd'hui à 6:07 am

Revenir en haut Aller en bas
 
Matériel pour apprentis mangaka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matériel pour apprentis mangaka
» Quel matériel pour le nettoyage ?
» Matériel pour la terrariophile
» Eclairage et matériel pour crevettes
» Matériel pour élevage bio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autrement le Japon, Autrement la Corée, Autrement la Chine :: Autrement Le JAPON :: Que peut on faire au Japon ? :: Shopping du Japon-
Sauter vers: