Autrement le Japon, Autrement la Corée, Autrement la Chine

Des voyages organisés, un séjour en toute liberté
 
AccueilPortailFAQCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tokyo - Les temples shintoïstes et bouddhistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FredLeParigot
Hirashain


Masculin Nombre de messages : 134
Age : 47
Localisation : Parigot, enfin presque
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Tokyo - Les temples shintoïstes et bouddhistes   Sam 20 Aoû 2011, 8:37 am

Liste des sanctuaires shinto japonais (Wikipédia)
Liste des temples bouddhistes au Japon (Wikipédia)

Le sanctuaire Sensō-ji - 金龍山浅草寺 (Kinryū-zan Sensō-ji) est un temple bouddhiste situé sur le quartier d'Asakusa dans l'arrondissement de Taitō à Tōkyō. C'est le plus vieux temple de Tokyo et un des plus significatifs, il est dédié à la déesse bodhisattva Kannon.
Google Maps

Le Meiji-jingū (明治神宮) signifiant « demeure impériale », aussi connu sous le nom de sanctuaire Meiji, est un sanctuaire shintoïste construit de 1912 à 1920, dans les règles du style Nagarezukuri, en plein cœur de Tōkyō, en bordure du quartier Harajuku.
Google Maps

Le sanctuaire Yasukuni (靖国神社, Yasukuni-jinja, lit. « le sanctuaire shinto du pays apaisé », ancienne graphie : 靖國神社) est un sanctuaire shinto situé dans l'arrondissement de Chiyoda-ku à Tōkyō. Il fut construit en 1869 pour rendre hommage aux Japonais « ayant donné leur vie au nom de l'empereur du Japon ». Les âmes de plus de deux millions de soldats japonais morts de 1868 à 1951 y sont déifiées. Considéré comme l'un des symboles du passé colonialiste du Japon et des nationalistes, il est célèbre pour les polémiques qu'il suscite en Extrême-Orient, et notamment dans les pays autrefois partie de la sphère de coprospérité de la grande Asie orientale.
Google Maps

Tōshō-gū (東照宮) est le nom donné à un type de sanctuaire shinto dédié à Tokugawa Ieyasu, le fondateur du shôgunat au Japon. Le nom de Tōshō-gū est basé sur le titre posthume qui a été conféré à Tokugawa Ieyasu par la cour impériale, Tosho Dai Gongen. On trouve des sanctuaires Tōshō-gū un peu partout au Japon (plus d'une centaine) mais le plus célèbre est celui de Nikkō dans la préfecture de Tochigi. Il y en a un à Tokyo dans la parc Ueno.
Google Maps

Le Temple Gokokuji est un temple bouddhiste Shingon, il se situe à Bunkyo-ku (l’un des 23 arrondissements spéciaux de la Ville de Tokyo) dans Le quartier Otsuka. En 1681, le Temple Gokokuji a été fondé sur le sommet d'une colline par le Shogun Tokugawa Tsunayoshi (le cinquième shogun de la dynastie des Tokugawa) à la demande de sa mère Keishoin, il est un peu ordinaire à l'extérieur, magnifiques certes, mais d'une manière très traditionnelle. L’intérieur du Temple Gokokuji ne peut pas être photographié. Le temple est entouré par le grand cimetière de Toshimagaoka...
Google Maps

A suivre...

Revenir en haut Aller en bas
 
Tokyo - Les temples shintoïstes et bouddhistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tokyo - Les temples shintoïstes et bouddhistes
» visite tokyo
» [Hôtel] Everland (sur le toit du palais de Tokyo à Paris)
» Tokyo conserve sa place de capitale mondiale de la gastronomie
» [Maison] TH House by BAQUERATTA (Tokyo, JAPON)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autrement le Japon, Autrement la Corée, Autrement la Chine :: Autrement Le JAPON :: Que peut on faire au Japon ? :: Lieux à visiter, où sortir, géographie... :: Tokyo-
Sauter vers: